13083122_1723321837885800_3765829464248262007_n

Mesdames vous en êtes où avec votre frottis ?

Après 45 ans et encore plus après 55 ans, il y a encore trop de femmes qui ne bénéficient pas du dépistage du cancer du col de l’utérus ; Pourtant un simple frottis suffit pour l'éviter et il sauve bien des vies.

D’après une étude, 50% des femmes de plus de 55 ans et 40% des 45-65 ans n’ont pas réalisé de frottis depuis au moins quatre ans, et le chiffre grimpe à pratiquement 60% parmi les femmes qui sont diabétiques.

Quand on sait qu’en 2015 pratiquement 3000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus ont été répertoriés, certains à un stade pré-cancéreux, d’autres avec des lésions avancées plus difficiles à soigner qui ont été responsables de 1100 décès, on comprend mieux pourquoi le frottis devrait être pratiqué chez toutes les femmes ayant une activité sexuelle.

Cela dit, grâce au dépistage mis en place dans les années 1960, la situation s’est grandement améliorée depuis les années 1980. Mais, il est possible de faire bien mieux.

C’est pour cette raison que frottis.info recommande un frottis tous les trois ans, même après la ménopause.

En pratique 
- Le frottis est un prélèvement utérin réalisé en quelques secondes.
- Après deux frottis normaux à un an d’intervalle, la Haute Autorité de santé recommande un frottis tous les trois ans de 25 à 65 ans.